Phnom Penh

24/07/2009 - Pays : Cambodge - Imprimer ce message

Hello,

Je m'interroge ... M'aurait-on rebaptisé sans que je le sache ???
A chaque fois que l'on me voit, on me dit : "hello, touk-touk" ou "hello, motobike" ... Ils auraient quand même pu trouver des prénoms plus sympathiques ...

Trêve de bêtises, j'ai rejoint la capitale à la fois flamboyante, bruyante, vivante, ...
J'aime cette ville car il y a des endroits somptueux que je vais m'empresser de découvrir plus en détails. Le revers de la médaille, c'est qu'il y a trop de monde ... 1,5 millions d'habitants, ce n'est pas énorme mais ici, je trouve que c'est étouffant !!! Parfois, j'aimerai seulement me balader tranquillement, c'est à dire aller ou je veux quand je veux sans me faire aborder 50 fois pour la même chose ...

En fait quand on va en Asie, il faut être doté de certaines "qualités" :
- Un sens aigu de la négociation : tous les prix sont sujet à discussion ici ...
- Avoir un sens de l'orientation hors du commun : car il ne faut surtout pas compter sur les indications des locaux, ils sont vraiment nuls à ce niveau ... Et les cartes ne sont pas terribles, terribles ... A vos boussoles ...
- Savoir garder une zen attitude et le sourire en toutes circonstances : même quand on en a ras le bol, pour les raisons que j'avais évoqué dans un précédent message, il faut toujours répondre calmement et avec le sourire ... Aussi parce que je ne veux pas alimenter le "mythe du français râleur et hautain" ...
- Être doué en Maths : on paye en US$ mais on nous rend la monnaie en riels (la monnaie cambodgienne) et parfois quand ils n'ont pas le change complet, en bouteilles d'eau ... Oui, oui, c'est du vécu ...
- Être balaise en langues ou décryptage d'accent : ah oui, il faut s'accrocher pour se comprendre !!!
- Avoir le sens de l'observation toujours en éveil : eh oui, il y aura peut-être un panneau indiquant une direction qui vous aidera ou un prix qui vous donnera l'argument final d'une discussion épuisante ...
- Avoir un estomac en béton : parfois très épicé ou pas très très frais ...
- Ne pas être fragile de l'odorat : il y a quelques odeurs désagréables assez récurrentes que je n'ai jamais senties autre part qu'en Asie ... Bouffe moisie ? Ordures ? Égouts ? Eau stagnante ? Mélange de tout ça ?
- Ne pas craindre la chaleur, ni la pluie : il fait plus de 30°C (parfois même plutôt 40) tous les jours et en général la pluie battante en fin d'aprem !!!
- Ne pas avoir peur dans les transports ... Aucun code de la route ici, ou alors si : "je suis plus gros que toi, donc tu te pousses ..."

Alors, d'après vous, quelles sont les qualités que je possède ??? Finalement, je ne prends pas le risque et je réponds à votre place ...
- Je n'ai pas du tout le sens de la négociation et d'ailleurs je déteste ça ... Mais je n'aime pas non plus me faire arnaquer ... Du coup, quand je sens le profiteur, je lui demande son dernier prix (sous-entendu honnête) et lui dis au-revoir ... En général, il insiste mais je campe sur mes positions ... Je n'aime pas la négoce mais je suis aussi têtue (ça n'a pas changé) ... "T'essayes de m'escroquer tant pis pour toi" ...
- Le sens de l'orientation, je me débrouille pas mal en général mais alors sur ce continent c'est chaud tendu !!! Mais je m'améliore ...
- La zen attitude et le sourire, ce n'est pas simple tous les jours, quelques fois j'ai juste envie de répondre STOOOOOOOOOOOOOOOOOPPPPPPPPPPPPP !!! Il y a parfois 10 chauffeurs de touk-touk et mobylettes au même endroit, ils vont tous poser la même question les uns après les autres ... Idem, 20m plus loin ...
- Pour les maths, je gère ... Calcul mental, je me souviens !!! Et puis ce n'est pas trop compliqué : 1$ = 4 000 riels, et le cours de la bouteille d'eau au Cambodge est en moyenne de 2 000 riels ...
- En ce qui concerne le décryptage d'accent, j'ai "bataillé" avec l'accent australien 11 mois finalement c'était easy par rapport à là ...
- Le sens de l'observation, ça va ... Il m'a encore servi ce matin quand le proprio du cyber café a voulu me faire payer 2 dollars ... Désolée mon gars, je ne sais pas lire le khmer mais sur ta porte, je suis quand même capable de décrypter le prix ... 1 500 riels (environ 37 cts ... belle marge ...) ... T'es pas prêt de me revoir ...
- Mon estomac a une résistance parfaite même si pour l'instant mes choix de resto au Cambodge ont été assez bien inspirés !!! En revanche en Malaisie, j'avais eu un plat très épicé ... Heureusement que je n'ai pas de souci avec ça !!! Et un autre, d'une "qualité des plus douteuses" ... Alors à part mon palais bourguignon qui n'a pas du tout apprécié ce met ... Mon estomac de compétition a su gérer la chose !!!
- Quant à mon odorat, j'avoue que c'est surtout désagréable de bon matin, genre au saut du lit ... Après, ça dégoute toujours mais moins ...
- Le temps, faut bien s'y faire mais alors je n'ai jamais autant transpiré de toute ma vie ... Et la pluie, ben au moins ça rafraîchit un peu ... Le seul problème, faut faire gaffe aux appareils qui craignent l'eau ... Sinon, c'est marrant de se retrouver tremper jusqu'aux os sans avoir froid (cela dit, les T-shirt blancs sont à éviter pour des raisons évidentes de transparence ...) !!!
- Et la conduite, comme on dit la peur n'évite pas le danger alors no worries !!!

Voilà, voilà !!!
Je vous fais plein de bisous et vous dis à très bientôt

PS : évidemment, je poursuis mon voyage avec la même soif de découvertes mais actuellement, toutes mes pensées sont avec quelques personnes qui comptent énormément pour moi ... Et pour qui, j'aurai tant aimé faire plus ... Malheureusement, l'éloignement et le voyage ont aussi leurs "défauts" ...

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :