From Darwin to Cairns ...

24/10/2008 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Hello tout le monde,


Comme annoncé dans le précédent message, j'ai quitté Darwin pour rejoindre Cairns. Entre ces 2 villes se trouve le désert australien.

J'ai loué ou plus exactement reloué une voiture pour faire cette route. La relocation permet d'avoir une très bonne voiture pour seulement 1 dollar par jour. En plus, l'agence paye 250 dollars d'essence ... Et j'ai partagé les frais restants avec 2 allemandes ... Qui dit mieux ???


Bref, peu importe, j'ai quitté Darwin, mais pas vraiment de gaieté de coeur ...

Afin que vous compreniez mieux mon état d'esprit, voilà ce que j'ai écrit le 1er soir suivant mon départ, au milieu de nul part entre Katherine et Tennant Creek :


Comme prévu, je ressens le besoin d'écrire à cet instant ...

Au revoir Darwin (ou à bientôt, j'espère). Ces mots sont lourds à écrire !

Certes, je suis ravie de changer d'air afin de vivre d'autres choses extraordinaires ... Mais Darwin a réellement une saveur particulière ... J'y ai passé un mois de fous furieux, rencontré des gens géniaux, découvert les joies de la collocation, ... Tant d'anecdotes qui me reviennent en tête à l'heure où j'écris ces lignes ...

Pour la 1ère fois depuis le début de mon séjour la nostalgie me gagne ...

Peut-être que le fait de me retrouver au milieu de l'Outback me pousse à cogiter plus que d'habitude, je ne sais pas ... J'avais déjà la certitude que Darwin allait me manquer, j'en ai désormais la preuve !!!

Je sais que l'Australie réserve sans cesse des surprises, je sais que je vivrai d'autres instants magiques, probablement dès mon arrivée sur Cairns mais Darwin ... Ceux qui connaissent et ont aimé cette ville me comprendront aisément ...

Une page se tourne, et en l'occurrence ce geste n'est pas facile ... Je ne sais pas si je l'ai déjà écrit, en tout cas, c'est sûr, je l'ai pensé : les "au-revoir" ou même "à bientôt" sont définitivement la partie la plus difficile du voyage ...

Je m'apprête à dormir dans la voiture, au milieu de l'Outback australien ... En résumé, tout ce qu'il y a de plus roots et que me plait en général ... Cependant, je ne parviens pas à apprécier le moment présent ... Ma tête et mon coeur sont encore à Darwin et tant qu'ils ne m'auront pas rattrapé, la "page Darwin" restera en suspend ...


Voilà, un peu quel était mon état d'esprit à ce moment là, mais je vous rassure la nostalgie n'a pas duré bien longtemps ... Malgré tout Darwin restera toujours un souvenir merveilleux !!!


Malgré la compagnie plutôt ennuyeuse des 2 allemandes, j'ai ré-appris les 2 jours suivants à me laisser séduire par l'Outback, son côté sauvage, démuni, sans pitié, hostile, à la fois effrayant et fascinant.

J'essaie de vous décrire en quelques mots à quoi cela ressemble : des lignes droites à perte de vue, la terre rouge, la végétation brûlée par le soleil, des cadavres de kangourous écrasés par les énormes road train (des camions qui peuvent mesurer jusqu'à 56m) et des charognards qui dévorent les restes (oui, je sais ce n'est pas très charmant mais ça fait malheureusement partie intégrante du paysage désertique) ...

A cause de la chaleur dégagée par la route, une sorte de voile brillant est toujours présent, ça ressemble à un immense miroir et finalement la route finit par se confondre avec le ciel ... Ce qui peut paraître, à certains moments, interminable ... Il n'est pas rare de faire 300 kms sans passer par un village, une station essence, ... Mieux vaut prendre ses précautions au niveau essence et eau car c'est la seule chose qui permet de survivre en ce lieu ...

Bref, on se sent très fragile dans un tel endroit et finalement on ne peut ressentir ces sensations nul part ailleurs car elles sont vraiment liées au décor ...


Ensuite, aux alentours de Mount Isa, le paysage change un peu, on retrouve un peu de relief. Bien sûr on est loin des Alpes, Pyrénées ou même des Vosges ou du Jura. Néanmoins, ce n'est plus complètement plat et la route tourne enfin un tout petit peu ... Le paysage s'en trouve donc enrichit et la route moins monotone !!!


Puis, enfin, Townsville et la Côte Est m'accueille, je connaissais déjà cet endroit mais je me suis aisément laissée séduire une seconde fois. L'Océan sur la droite (même si on ne le voit que très rarement depuis la Bruce Highway) et la forêt tropicale sur la gauche. La remontée vers Cairns est réellement agréable ...


Mon arrivée à Cairns a été des plus mouvementée puisqu'il y a eu un incendie dans mon auberge de jeunesse ... Beaucoup de fumée et rien de méchant à l'arrivée mais ça fait bizarre d'entendre la sirène d'alarme avec l'annonce qu'il ne s'agit pas d'un exercice ... Tout le monde dans la rue, 3 camions de pompier, la police, ... Bref, la totale ...


Voilà, voilà comment s'est déroulé le trajet Darwin – Cairns ... Environ 2700 kms avalés en 4 jours ... Eh oui, les distances sont vraiment énormes en Australie ... Mais, c'est une sacrée expérience, j'aurai seulement préféré partager ce moment avec des gens plus intéressants ...


A très bientôt

Gros bisous à tous


PS : mon appareil photo est tombé en panne et je ne sais pas encore quand je le récupérerai ... Donc les photos que je mets en ligne actuellement ne sont pas de moi.

Mais, je dois avouer que prendre des photos me manquent terriblement alors je ferai mon maximum pour le faire réparer rapidement ou si il le faut investir dans un autre ...

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :